Choeur Val de Garonne
Créé en 1981, le chœur Val de Garonne est un ensemble à voix mixtes d’une quarantaine de chanteurs abordant un répertoire classique a capella ou avec accompagnement instrumental (piano, orgue ou orchestre). Depuis sa création, le chœur a interprété de nombreuses œuvres parmi lesquelles les Requiem de Mozart et Fauré, les Coronations anthems de Haendel, les funérailles de la Reine Mary de Purcell, Nänie et Shicksaslied de Brahms ou encore la Navidad Nuestra d’Ariel Ramirez. Il est accompagné par la pianiste Françoise Billoir lors des répétitions et de certains de ses concerts.
La direction musicale est actuellement confiée à Jacques Charpentier, succédant à Marie-Claire Mestres, Vassil Roussov, Patrick Murillo et Christian Metayer.

Jacques Charpentier - Directeur musical
Chef de chœur et d’orchestre, Jacques Charpentier s’est construit une solide formation musicale en associant disciplines instrumentales (piano, saxophone et chant) et disciplines d’érudition (analyse, contrepoint rigoureux, fugue, harmonisation au clavier, histoire de l’art). Après avoir étudié au collège jazz de Marciac, aux conservatoires de Toulouse et Bordeaux, il finit sa formation diplômante au sein du Pôle d’Enseignement Supérieure Musique et Danse de Bordeaux. Il est actuellement Professeur d’Enseignement Artistique spécialisé en chant choral au conservatoire de Marmande, établissement dans lequel il a créé un cursus voix de l’école primaire au lycée regroupant près de 100 chanteurs. 
 
Les coopérations qu’il impulse régulièrement avec des spécialistes renommés du répertoire baroque tels que Jean-Claude Malgoire, Jean-Marc Andrieu ou Michel Laplénie (Passion selon Saint Mathieu et Cantates de Bach, Messiah, Judas Maccabaeus et Dixit Dominus de Haendel, Vêpres solennelles et Requiem de Mozart, Requiem de Fauré, etc.) sont le reflet de sa volonté et de sa quête de liens entre amateurs et professionnels. 
 
Son travail en tant que chef de chœur assistant de Salvatore Caputo en 2016 auprès du chœur de l’Opéra National de Bordeaux complète encore davantage sa polyvalence stylistique (Boccanegra de Verdi, Semiramide de Rossini, chœurs d’opéras de Verdi et Wagner, Alexandre Nevsky de Prokofiev, Henry V de Walton, Requiem pour chœur d’hommes de Cherubini, etc.).